Archive pour 30 juin 2017

PPCR / GRILLES CATEGORIES A , B ET C

 

 

La négociation PPCR s’est déroulée dans le contexte d’austérité instaurée par Sarkozy et entérinée par Hollande. C’est donc les mains quasi vides que la ministre a lancé cette négociation extrêmement longue qui n’a permis d’octroyer que très peu d’augmentation de la rémunération des agents territoriaux. Le gouvernement Valls a instauré un système de crédit où ce sont les agents qui paieront, durant leur carrière, le peu d’augmentation dont ils bénéficieront sur 4 ans. Le tour de passe-passe a surtout consisté à ce que ces améliorations soient en réalité financées par les fonctionnaires eux-mêmes. On donne quelques points par ici et on rallonge la carrière par là !

Ci-dessous les grilles des 3 catégories avec les revendications CGT :

Catégorie A

Catégorie B

Catégorie C

RYTHMES SCOLAIRES : L’INTERMINABLE CAPHARNAUM

 

La réforme des temps éducatifs n’a jamais été concertée avec les principaux protagonistes, notamment les agents de la Fonction publique territoriale.
La Fédération CGT des Services publics a toujours dénoncé le choix du précédent gouvernement d’un nouveau transfert de compétences de l’État vers les collectivités sans les moyens nécessaires, produisant de nouvelles inégalités territoriales.

L’ancienne équipe gouvernementale, à laquelle appartenait le nouveau Président de la République, prétextait vouloir améliorer le rythme de la journée de l’enfant à l’école, mais la situation n’a fait qu’empirer, y compris en termes de qualité éducative.

Du côté des animateurs et des agents territoriaux concernés par les temps d’activité périscolaires, la précarité n’a fait que croître de façon spectaculaire : de nombreux agents sont maintenus dans des conditions statutaires et de quotités d’emplois inacceptables par rapport aux missions et aux responsabilités qui sont les leurs.

Sous la responsabilité du ministre de l’Éducation nationale, un projet de décret va être examiné ce 8 juin 2017. Il prévoit la possibilité pour les communes de revenir à la semaine de quatre jours après discussion avec les conseils d’écoles et les fédérations de parents d’élèves.

Quant à la pérennité du fonds de soutien de l’État aux collectivités, c’est la cacophonie puisque le ministre de l’Éducation Nationale annonce qu’il sera maintenu pour les collectivités qui resteraient à la semaine de quatre jours et demi, alors que le Président de la République, quant à lui, affiche son intention d’y mettre fin pour 2019.
Ce manque de clarté, concernant le financement des temps périscolaires, préfigure des conséquences dramatiques pour des dizaines de milliers d’agents qui assurent ces accueils.

Encore une fois, les enfants, les parents, les enseignants, les agents territoriaux, les élus locaux vont être victimes de choix politiques pris à la va-vite sans négociations.
Pire, après le recrutement massif de milliers d’animateurs par le gouvernement Hollande, celui de Macron prépare un plan de licenciement qui ne dit pas son nom.

La Fédération CGT des Services publics estime que le gouvernement a aujourd’hui la responsabilité d’assurer la pérennité de l’emploi des personnels recrutés ces dernières années. La Fédération CGT des Services publics exige un plan de titularisation urgent pour ces personnels avec le financement en conséquence et une remise à plat de l’organisation du service public local autour de l’école pour une véritable équité dans tous les territoires.

Montreuil, le 8 juin 2017

Le programme de Macron, parlons-en !

Le programme de Macron, parlons-en !

Aux agents de la Fonction publique territoriale

Un nouveau ministère de l’Action et des Comptes publics : en le dénommant ainsi, Emmanuel Macron et Édouard Philippe confirment, s’il en était besoin, leur conception avant tout libérale des services publics et de leurs missions. Nous le contestons
totalement !

Pour l’anecdote, on notera que même Nicolas Sarkozy n’avait pas franchi un tel cap puisque la Fonction publique figurait explicitement dans le titre du premier ministère confié à Éric Woerth.

En effaçant ainsi la Fonction publique, en la rattachant à un département ministériel qui en fera avant tout une variable budgétaire et en y nommant une personnalité fortement ancrée à droite, le Président de la République et le Premier ministre indiquent clairement leur volonté de poursuivre et d’amplifier les nocives politiques d’austérité.

Plus que jamais et sans attendre, la CGT portera ses exigences d’une Fonction publique renforcée, dotée de tous les moyens nécessaires pour mener toujours mieux ses missions publiques pour la population et le progrès social.

LIRE LE TRACT ICI

  • La CGT
  • Union Locale CGT Lille
  • Union Départementale CGT Nord
  • Union CGT des Services Publics

Nous contacter

Hôtel de Ville, 3ème pavillon entresol
Place Augustin Laurent - 59033 Lille Cedex

Tel/Fax : 03 20 49 51 45
Mail : cgtmairielille@yahoo.fr
Site Web : www.cgt-villedelille.com